VOIX ET CORPS
et éducation des adultes

 

ÉVALUER NOS PERFORMANCES CORPORELLES ET VOCALES
évaluation de l’utilisation du corps et de la voix à travers la vidéo

 

TRAVAILLER SUR LA VOIX ET LE CORPS
des professionnels de l’éducation des adultes

 

POURQUOI L’ART EST-IL BON POUR VOUS ?
développer la communication multimodale par la pratique artistique

 

NOTRE ÉQUIPE
qui sommes-nous ?

VOIX ET CORPS et éducation des adultes

La profession d’éducateur est une profession de “communication et de performance”, car le premier outil professionnel des formateurs est leur propre corps, et tout impact ou effet qu’ils souhaitent avoir sur leurs apprenants passera par leur voix et leur communication non verbale. Ceci est particulièrement vrai pour les formateurs dans certains domaines tels que l’enseignement des langues, les formations interculturelles, les formations basées sur le théâtre, l’éducation sexuelle. Suite aux apports des sciences de l’éducation sur les besoins et les spécificités des apprenants adultes, de nouvelles options méthodologiques sont apparues dans la profession qui invitent à une expérience d’apprentissage plus active, plus engageante et plus sensorielle. Ces nouvelles approches impliquent une importance encore plus grande de la posture et de la qualité de présence du formateur. En outre, un nombre croissant de formateurs travaille avec des groupes d’étudiants culturellement hétérogènes, y compris des étudiants issus de milieux défavorisés ou de milieux culturels différents qui sont moins familiers avec les pratiques éducatives de type occidental. Les formateurs sont de plus en plus conscients de la nécessité d’adapter leur comportement de communication, de le rendre plus compréhensible, en mettant l’accent sur l’utilisation de la voix, en accordant de l’importance à la clarté des gestes ainsi qu’à la création d’une relation, à l’utilisation de la dynamique de groupe, etc. Par conséquent, le besoin d’être plus confiant et plus compétent en matière de communication multimodale gagne en importance et n’est pas encore satisfait par les offres actuelles : l’utilisation de la voix et du corps fait rarement partie des formations initiales ou continues et très peu d’outils sont accessibles aux éducateurs d’adultes pour évaluer leurs propres performances/comportements.

Évaluer nos performances corporelles et vocales

À quoi ressemble notre présence dans une situation donnée ? Que ressent-on et que laissons-nous paraître ? Lors de nos interventions, nous nous concentrons rarement sur notre présence dans une situation : notre posture, nos sons, nos émotions, nos sensations corporelles : nous pouvons être centrés sur notre message ou sur les participants.

Cependant, la voix, le corps, la présence de l’éducateur sont ses principaux outils, tout ce qu’elle fait est médiatisé par sa présence. Le mot “présence” évoque inévitablement une double perspective : interne et externe, présence perçue et vue. Nous avons une sensation interne de notre corps, et en même temps il fait une impression visuelle sur les autres. Il en va de même pour notre voix, nos paysages émotionnels et nos stratégies de présentation de soi. Notre méthode basée sur la vidéo vous aidera à combler ce fossé apparent entre l’interne et l’externe, en vous aidant à utiliser les sensations internes comme un retour d’information de manière plus attentive, avec un peu plus de conscience.

Travailler sur la voix et le corps des professionnels de l’éducation des adultes

Au cours de la phase de développement de notre projet, nous avons organisé sept sessions pilotes en utilisant différentes formes d’art et différentes stratégies pédagogiques pour développer nos façons d’utiliser notre voix et notre corps.
Les études de cas ci-dessous donnent un aperçu des différentes approches que nous avons testées.
Il s’agissait d’ateliers assez longs, d’une durée de 30 à 40 heures. Un tel programme exige une motivation et une disponibilité très fortes. Tout le monde ne peut pas s’engager dans un programme aussi intense. Pour ceux qui souhaitent s’engager pour une période plus courte, nous avons conçu notre session “Deux jours de corps et de voix”, qui s’inspire de nos formations plus longues et offre une version compacte de nos méthodes pour tester si une telle formation est pour vous.

Pourquoi l’art est-il bon pour vous ?

Vivre le moment présent s’avère parfois un défi inattendu : notre esprit semble toujours occupé à anticiper l’avenir ou à réfléchir sur le passé.  Les moments de stress et d’anxiété devant un groupe peuvent renforcer ces sensations.  Une telle sensation de non-présence, semble-t-il, est loin d’être rare. Pour l’auteur Harari, ce phénomène est si caractéristique de l’être humain qu’il suppose qu’en tant qu’espèce, nous ne sommes peut-être tout simplement pas faits pour être dans le présent.

Le grand potentiel des méthodes artistiques, telles que le théâtre, la danse ou le chant, entre autres, est qu’elles peuvent nous aider à nous ancrer dans le moment présent. Dans notre travail avec les éducateurs, nous utilisons ces méthodes en supprimant le “fardeau” de la nécessité d’être un grand artiste. L’art est un outil qui permet de travailler sur les compétences et les aptitudes que les éducateurs non seulement possèdent déjà, mais qu’ils utilisent également dans leur travail quotidien.

Il s’agit de les renforcer et de rendre les éducateurs plus conscients et confiants dans l’utilisation de leur corps et de leur voix. Le travail commence par des exercices très simples et accessibles qui se concentrent sur la respiration, sur l’utilisation de la voix et de l’espace pendant l’enseignement, ainsi que sur la posture, pour passer ensuite au mouvement, à la relation avec les autres et au(x) rôle(s) de l’éducateur.

Selon Marian López-Fernández Cao (2008), toute immersion dans la création artistique permet d’acquérir des compétences liées à la gestion des sentiments, aux doutes, à la prise de décision, au travail individuel et à la collaboration. Grâce à l’art, il est possible de trouver une manière plus authentique et plus immédiate de s’exprimer, de se connecter à ses propres ressources personnelles et de les partager avec d’autres, en créant quelque chose de nouveau de manière collaborative.

Pour plus de détails, téléchargez l’étude comparative

NOTRE ÉQUIPE: qui sommes-nous?

Nous sommes une équipe de 5 organisations qui souhaitent mettre en commun leur expertise en mouvement, chant, théâtre, pédagogie et communication pour aider les bénévoles et les professionnels de l’éducation des adultes à acquérir plus de compétences, de confiance et de satisfaction dans la qualité de leur présence. Notre travail se déroule en trois phases : nous avons commencé par la construction d’un outil d’analyse de notre performance vocale et corporelle devant les apprenants. Sur la base de cette exploration, nous avons créé des ateliers pour les éducateurs en utilisant différentes formes d’art (danse, mouvement, théâtre, chant…).  Dans la prochaine étape, nous résumerons les résultats de ces ateliers parallèles et créerons un parcours d’apprentissage à méthode mixte.  Nous réaliserons également des leçons vidéo pour permettre aux éducateurs de pratiquer leur communication vocale ou corporelle.  Le programme Erasmus+ de la Commission européenne finance notre travail.

La Xixa Teatre est une organisation à but non lucratif basée à Barcelone, en Espagne, dont l’objectif est de rechercher, de développer et de multiplier les outils éducatifs et théâtraux en tant que moyens de transformation sociale. Grâce à son expérience, La Xixa a développé sa propre méthode combinant le Théâtre de l’Opprimé, le Clown, le Process Work et d’autres méthodologies créatives et participatives. Les activités que nous menons comprennent des ateliers, des formations et des spectacles destinés à différents groupes de la population. Nous sommes un groupe multidisciplinaire et multiculturel de collaborateurs, formés dans le domaine des sciences sociales, de la pédagogie et des arts, qui croient fermement à l’incarnation des expériences et à l’amplification des diverses voix. Dans notre travail avec les éducateurs, les facilitateurs et les formateurs, nous accordons une attention particulière à la communication verbale et non verbale, à la voix et au mouvement, car ce sont les outils les plus puissants dont nous disposons pour générer des processus de transformation individuelle et collective et atteindre l’impact que nous visons.

Elan: Le profil principal d’Élan est la formation interculturelle, que nous adaptons et dispensons à une variété de professionnels des domaines du social, de l’éducation et de la santé.
Au cours des deux dernières années, nous nous sommes rapprochés davantage des éducateurs d’adultes offrant des cours, des formations et des opportunités d’apprentissage pour les apprenants adultes en situation difficile: cours de français pour les migrants, formations interculturelles pour les réfugiés, etc.
Alors que la communication interculturelle a toujours été au centre de notre attention, dans un projet il y a deux ans, qui nous invitait à visionner des enregistreements de séances de médiation culturelle avec des migrants, nous avons été saisis par les grandes différences qui existaient, d’un éducateur à l’autre, dans la clarté et l’attrait de leur style de communication.
Des questionnements sont alors apparus et notre intérêt s’est porté sur la façon dont les éducateurs communiquent ; comment ils utilisent leur voix et leur corps ?
Nous avons donc voulu mieux comprendre la façon dont nous percevons le style de communication d’un éducateur; et comprendre la satisfaction et la joie qu’un éducateur retire de la communication avec les apprenants.
Le projet VOICE nous offre une chance d’explorer ces questions intrigantes tout en offrant la possibilité de développer notre répertoire vocal et corporel. Pour cette aventure Peter Wilberforce rejoint notre équipe, avec son expérience de la voix et du mouvement.

CESIE est un centre européen d’études et d’initiatives basé à Palerme (Italie) et créé en 2001, inspiré par le travail et les théories du sociologue Danilo Dolci (1924-1997). Notre mission est de promouvoir l’innovation, la participation et la croissance dans le domaine de l’éducation. Le CESIE relie activement la recherche à l’action en utilisant des méthodologies d’apprentissage formelles et non formelles. La structure organisationnelle est divisée en 6 unités thématiques qui travaillent en coopération et gèrent des activités dans leurs domaines spécifiques : Enseignement supérieur et recherche ; droits et justice ; adultes, migration ; école ; jeunesse.
Le CESIE s’engage à promouvoir l’art et la culture en tant qu’outils d’éducation et de participation, en valorisant toujours la diversité. Il propose un vaste portefeuille de projets artistiques en collaborant avec des experts en danse, en arts visuels et en théâtre afin de développer des programmes et des initiatives éducatives au niveau local, européen et international.

In Touch est une ONG basée à Amsterdam dont l’objectif est de favoriser des relations saines au niveau interpersonnel, collectif et sociétal. Nous aidons les gens à trouver des liens entre les cultures, les langues, les générations et les milieux sociaux et culturels. Nous développons nos projets dans les domaines personnels de la vie, tels que la naissance, la croissance, le refuge, la guérison, la sexualité (ars erotica), la transition, le deuil et la mort. Nous créons et organisons toutes sortes d’espaces d’apprentissage et de création pour nos groupes cibles, où ils se sentent en sécurité et courageux d’explorer, d’apprendre, de se connecter et de grandir. Dans le cadre du projet VOICE, nous travaillons avec Katharina Conradi, danseuse/chorégraphe, analyste du mouvement certifiée, éducatrice et thérapeute du mouvement somatique.

Le point de vue de Katharina sur la danse nous permet d’expliquer comment nous nous connectons au projet VOICE :

“Pour moi, la danse va de la simple respiration au mouvement d’un bras, en passant par une performance de danse complexe. Le mouvement nous permet de nous connecter à notre monde intérieur, de comprendre que nous faisons partie de ce monde, de la terre, de la gravité et de tout ce qui est vivant, et d’interagir et de communiquer à partir de ce lieu incarné. Notre corps a beaucoup d’histoires à raconter. Je crois que l’histoire de la vie d’une personne se reflète dans son corps. Grâce à la danse et au mouvement, nous pouvons nous connecter à nos histoires, prendre conscience de nos schémas, nous développer et nous changer si nous le souhaitons.

VoiceLAB est un laboratoire de voix et de polyphonie, dirigé par Aleksandra Kotecka, Tomasz Wierzbowski et Krzysztof Paździora. Son travail se concentre sur la dimension verticale de la musique, afin d’obtenir le son le plus complet de chaque harmonie. Grâce à cette approche, chaque intervalle s’avère être une unité porteuse d’un certain sentiment, de certaines tensions et résolutions qui, à elles seules, créent des micro-histoires et placent l’interprète face à un défi exigeant un engagement total dans l’action vocale.
VoiceLAB est affilié à l’Institut Grotowski de Wrocław, une institution artistique municipale dont le programme éducatif englobe des activités pratiques, de recherche et de sensibilisation destinées à la fois aux spécialistes et au grand public. Il aspire à favoriser un milieu intellectuel et culturel dynamique, ouvert à de nouvelles initiatives, méthodologies et matières.